EXPANSION D’UNE ÉGLISE APOSTOLIQUE

Sous thème :  L’EGLISE À LA RACE DE NÉHÉMIE

L’Eglise, Épouse de Christ depuis la nuit de temps passé par les flots et vagues comme l’a prophétisé le roi David l’homme selon le coeur de Dieu qui était une image de l’Eglise vivante bâtie selon le coeur de Dieu; Dans Psaumes, 42:8  il a chanté : «Un flot appelle un autre flot au bruit de tes ondées; Toutes tes vagues et tous tes flots passent sur moi.» 

Et dans cette période des flots de Dieu qui permit la persécution excessive de l’eglise, en un moment donné l’eglise est partie dans l’esclavagisme babylonien spirituellement parlant l’eglise est tombé dans une forme de prostitution spirituelle sous la séduction de Babylone la grande la mère de toute prostitution ( Apocalypse 17:1-5) Plusieurs fausses doctrines commencèrent à infiltrer l’eglise et plutard les doctrines des démons ont pris places et furent considérées  comme vraies dans l’eglise du Seigneur. 

L’Eglise de Christ est tombé dans une totale confusion pendant plusieurs années, le diable voulait étendre le feu que Jésus est venu jeté sur la terre selon Luc, 12:49  «Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu’ai-je à désirer, s’il est déjà allumé?» et il a apporté un autre feu dans l’église appelé le feu étranger.

D’où le discernement est indispensable dans l’Eglise !

  Néhémie est un personnage de la Bible le plus inspirant qui représente deux onctions dans l’église. Néhémie est l’image de l’onction Apostolique mais aussi l’image de l’onction prophétique. En ce que je sache ces deux onctions sont jumelles et marchent toujours ensembles. Comme un écrivain même le plus habile a toujours besoin de deux doigts pour pouvoir écrire ainsi le véritable écrivain, notre Dieu utilise le doigt de l’apostolique et celui du prophétique pour pouvoir écrire sa loi dans le cœur de son peuple.

 Néhémie était un hébreu vivant en Perse, lorsqu’il apprit que le Temple de Jérusalem était en reconstruction. Son inquiétude et son impatience grandirent sachant qu’il n’y avait aucune muraille pour protéger la ville. Néhémie demanda à Dieu de l’utiliser pour sauver la ville. Dieu répondit à sa prière en adoucissant le cœur du roi de Perse, Artaxerxés, qui donna, non seulement sa bénédiction, mais aussi le matériel nécessaire à ce projet. Néhémie reçoit la permission du roi de retourner à Jérusalem où il sera nommé gouverneur. L’Eglise a vraiment besoin de l’onction de Néhémie, cette race qui était en voix de disparition est entrain d’être relevée par Dieu lui-même.

La Bible nous raconte qu’après que cet homme de Néhémie eut rebâti tout, il quitta la ville pour un temps et Jérusalem retomba dans l’apostasie pendant son absence. Il s’écoule 12 années avant qu’il ne revienne vers le roi de perse, revenant à Jérusalem il fut irrité en découvrant les murs de la ville fortifiés, mais le peuple affaibli. Il décide d’enseigner au peuple la moralité et cela sans mâcher ses mots. « Je leur fis des réprimandes, et je les maudis ; j’en frappai quelques-uns, je leur arrachait les cheveux. » (Néhémie 13.25) Il rétablit le véritable culte, ce qui se fait par la prière ainsi qu’en exhortant le peuple à un réveil spirituel en lisant et en s’attachant à la parole de Dieu. 

L’onction de Néhémie c’est l’onction de la réforme et du réveil spirituel.

Comprenons que Néhémie après avoir fortifier les murs il s’est tourné vers le peuple pour le réveiller spirituellement. L’église de Christ est une ville située au-dessus d’une montagne c’est-à -dire sa muraille doit être bien bâtie pour servir de séparation d’entre le monde. La muraille sépare deux villes et montre la ligne de démarcation de chacune de ville. L’église de Christ de notre temps est une ville qui a perdu sa muraille car elle n’a plus des limites. Il est trop difficile aujourd’hui de distinguer la prophétie de la divination. Il est trop difficile de distinguer la délivrance des rites traditionnels et du fétichisme. L’onction est l’émotion charnelle se ressemble aujourd’hui au point qu’il ne plus facile de vivre la vraie onction.

La télépathie a pris la place de la manifestation de la puissance et il n’y a personne pour discerner. L’Evangile est aujourd’hui mélangé d’avec la loi de Moïse et les pratiques judaïques, avec la science humaine, la philosophie et les analyses psychologiques et parce que toutes choses se ressemblent  il devient difficile de savoir quand on prêche le pur évangile et quand on prêche le faux. Les réalités des villes étrangères entrent sans frein ni obstacle dans notre sainte ville parce qu’il y a plus la muraille de séparation.

Les fausses doctrines et pratiques magiques de la cabale juive s’infiltrent aisément dans l’église au nom de la spiritualité par manque de la muraille que le peuple ne discerne pas. Lorsqu’une ville n’a pas de murailles elle est trop exposée premièrement des  cultures étrangères qui détruisent facilement  les leur; deuxièmement des attaques de ses ennemis car elle est moins protégée. La muraille de l’église doit être rebâtie. Nous sommes entrain dans une période prophétique où Dieu est en train d’élever les Néhémias dans l’église pour la reconstruction de la muraille.

La muraille de notre ville, c’est la saine doctrine.

L’Eglise est moins édifiée sur la doctrine de Christ par manque des fondements apostoliques  qui est l’enseignement de base de la doctrine de Christ.  1 Corinthiens, 3:11 – Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ.

On ne peut bâtir la muraille avant le fondement apostolique. L’apostolat est l’onction de la construction voilà pourquoi l’apôtre Paul se présente comme un sage architecte. Le fondement qui doit être posé c’est Savoir Jésus Christ ! Voilà le rôle de l’onction apostolique. Donner le savoir de Jésus Christ à l’Eglise.

1 Corinthiens, 3:10 – Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus.

La muraille doit tirer sa force dans le fondement Cad tout ministère doit porter en lui une onction apostolique dans son exercice car la force et la forme structurelle de la muraille dépend totalement du fondement. Vouloir faire le ministère sans dépendre de l’onction apostolique c’est courir le risque de la déformation et l’imperfection des choses. C’est comme accomplissant la parabole de l’architecte qui a bâti sa maison sur les sables sans fondation, cette édification n’a pas eu d’endurance lors des grandes tempêtes. L’eglise en crise de l’apostolique s’est retrouvée dans une position où elle est enseigné la parole de Dieu mais jamais l’evangile car il est possible d’enseigner pendant 10 ans la parole de Dieu sans hérésie mais  n’avoir pas prêché même une seule fois l’evangile. Car  l’Evangile en entier est la parole de Dieu mais toute la parole de Dieu n’est pas l’Évangile (la doctrine de Christ, le fondement apostolique).

Jérémie 50 verset 15 la bible nous montre clairement qu’avant que les murs soient renversés ce sont les fondements qui  s’écroulent.

Quand l’apostolique (fondement) n’est pas la construction de la saine doctrine ne peut subsister.

Néhémie, 2:13 – Je sortis de nuit par la porte de la vallée, et je me dirigeai contre la source du dragon et vers la porte du fumier, considérant les murailles en ruines de Jérusalem et réfléchissant à ses portes consumées par le feu.

Le livre de Lamentations au 4ieme chapitre 11 ème verset nous montre que c’est Feu qui sert à dévorer les fondements. ( Soit le feu de Dieu soit le feu étranger du diable ) Et Le feu étranger du diable a détruit les enseignements basiques de la chretienneté, les doctrines étrangères se sont levées dans l’Église combattant tout ce qui est de l’apostolique. Les communautés ecclésiastiques se sont soulevés contre le ministère et l’onction apostolique et cet alors qu’on a détruit le fondement de la muraille de l’église.

David pose une question pertinente dans les Psaumes, 11:3  « Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il? »

Répondons à David ainsi que les fondements soient restaurés et les murs relevés afin que le peuple de Dieu sorte sous la possession de l’ennemi par le lien de l’esclavage spirituel.

Esdras, 4:12 – 13 Que le roi sache que les Juifs partis de chez toi et arrivés parmi nous à Jérusalem rebâtissent la ville rebelle et méchante, en relèvent les murs et en restaurent les fondements. Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira.

Que l’apostolique s’élève est pose le fondement de la foi

Éphésiens, 2:20 – Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.

Le prophète shamar  garde toujours ce que l’apôtre construit. On voit une autre sagesse chez Néhémie et que son onction sait protéger ce qu’il a bâti contre les ennemis de la construction. 

Il a initié la stratégie de : “ Une main avec la truelle, Une autre main avec l’épée ” En construisant nous protégeons. Dans le Jardin Dieu a dit à Adam qu’il cultive et garde le champ. La pensée de Dieu pour nous toujours est que nous savons garder ce que nous cultivons ou bâtissons.

Actes, 20:28-30  – Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l`Église du Seigneur, qu`il s`est acquise par son propre sang. – Je sais qu`il s`introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n`épargneront pas le troupeau, – et qu`il s`élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.

Par ces passages nous voyons que l’onction apostolique de Paul protégeait cette église d’Éphèse pendant sa présence en Éphèse. Il s’adressait aux évêques ( bishop ) les bergers du troupeau car l’onction apostolique protégeait ce que l’onction pastorale le puis. L’autorité apostolique et prophétique de Paul dans cette ville d’Éphèse faisait une muraille de sécurité contre les loups ravisseurs mais aussi cette autorité spirituelle de Paul empêchait la croissance des fausses semences diaboliques qui étaient plantées dans les cœurs de certains membres de l’église.

Pasteur David Akilimali, sentinelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s