Un Rhema sur l’autorité Politique

L’apôtre Pierre dans sa première épître, rédigée par la main de Marc… D’entrer de jeu l’apôtre nous recommande au verset deux d’être soumis aux autorités et il précise surtout qu’au roi, au souverain. I Pierre 2:13

Quand l’apôtre écrit ladite lettre, l’église subissait la persécution sans relâche de l’empereur Néron le petit Neveu de l’empereur Claude (le plus mauvais qui a existé depuis la création de l’empire Romain) qui brûlait vif et faisait des torches de tout ceux là qui s’appelaient chrétiens, c’est lui qui jetait des chrétiens dans un amphithéâtre aux lions affamés devant le public romain et c’est ce dernier qui fera même mourir l’apôtre Pierre en 64 d’une mort tragique par une croix renversée et une année après il fait décapiter l’apôtre Paul.

L’apôtre a compris là où plusieurs ont eut du mal à saisir le sens de l’attitude spirituelle de la soumission.

Il dit de se soumettre aux autorités, en précisant du « Roi » ou du « Souverain. » Dès le départ, le concept SOUMISSION découle de deux concept de l’araméen qui ont deux sens distinct:

1. HUPOTASSO est le concept utilisé par l’apôtre Pierre et par l’apôtre Paul (1Pierre2:13-14 | Romains 13:1-7) à se soumettre aux autorités.

Ce concept en araméen signifie: « Avoir une attitude volontaire de donner, de coopérer et de porter une charge »

2. HUPOTAGE est aussi un concept qui désigne la soumission mais qui n’a pas été utilisé par les Apo’tre s’agissant de l’attitude à prendre devant les autorités.

Dieu appel l’église à HUPOTASSO à l’autorité établie. C’est un réflexe des grands esprits et des chrétiens qui ont compris qu’il faut plaire à Dieu tout en acceptant l’ordre déjà établi sur terre.

Christ a confirmé que heureux seront ceux là qui seront outragé à cause de lui. Matthieu 5:11 dès le départ l’outrage est une réaction face à une action intentée par une personne au-dessus de nous.

Des fois la soumission qu’on affiche sur terre est un tremplin à notre intimité profonde avec Dieu et cela nous échappe car nous pensons que la relation avec Dieu signifie être en mauvais terme avec nos relations de subalterne sur terre et aussi à une rébellion.

Que Dieu nous bénisse en nous accordant la capacité d’être soumis à l’autorité établie afin d’accomplir la volonté parfaite de notre Seigneur pour l’épanouissement et l’expansion du royaume des cieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s